La randonnée, c’est l’un des sports favoris des français. Et la photo ? Et bien, c’est l’un des loisirs les plus pratiqués. Il faut dire que ces deux loisirs sont très accessibles. L’investissement pour les pratiquer régulièrement est relativement réduit. Dans cet article, vous allez trouver plein de conseils pratiques pour réussir vos photos de randonnée.

Choisir le bon appareil

Pas toujours évident de s’y retrouver dans le choix d’un appareil photo pour randonner. En gros, vous avez le choix entre votre smartphone, le compact numérique et le bon vieux réflex.

Le smartphone, c’est super si vous n’avez pas envie de vous charger avec un appareil classique. En plus, cela rentre bien dans la philosophie du randonneur d’avoir des objets ayant plusieurs usages.

Le compact numérique, c’est le petit appareil souvent utilisé par les amateurs n’ayant qu’un usage occasionnel. Le zoom est très limité. L’objectif est de qualité moyenne mais ça dépanne bien et surtout, cela ne prend pas beaucoup de place.

Le réflex, c’est l’appareil photo du pro. Il prend beaucoup plus de place. Il est souvent lourd à transporter avec ses objectifs. Mais c’est aussi le plus polyvalent. Avec lui, vous allez pouvoir faire de superbes plans panoramiques. Vous allez aussi arriver à shooter des animaux à grande distance avec votre téléobjectif, y compris en mouvement. C’est le choix de ceux qui randonnent pour faire de la photo.

Trépied ou pas ?

Le trépied est utilisé pour poser l’appareil photo. Il est indispensable pour faire des photos de nuit. Si vous avez l’intention de photographier le ciel étoilé, c’est impossible sans trépied. Pourquoi ? Parce-que pour prendre une photo de nuit, le temps d’ouverture est de plusieurs secondes (jusqu’à 20 à 30 secondes).

Sans trépied, vous allez bouger et la photo sera floue. Impossible de tenir plusieurs secondes sans avoir des micromouvements. Donc prenez un trépied si votre souhait est de faire de la photo de nuit.

Jouer avec le soleil

Si vous randonnez pendant toute la journée, le soleil va bouger. Parfois vous aurez de l’ombre, parfois vous serez à contre-jour. Il faut prendre en compte de paramètre car vos photos ont besoin de sa lumière pour avoir de belles couleurs et un contraste suffisant.

Un joli rayon du soleil au travers des nuages peut complètement changer une photo. Alors posez-vous quelques instants et attendez que le spectacle soit à la hauteur de vos attentes.

La règle des tiers

La règle des tiers est une règle bien connue des photographes. Il faut couper la photo en neuf rectangles avec deux lignes verticales et deux lignes horizontales, situées chacune aux tiers de la largeur et de la hauteur.

Pour expliquer simplement la règle, regardez la photo ci-dessous. Elle illustre assez bien cette règle. L’idée est d’avoir la ligne d’horizon assez proche de l’une des deux lignes horizontales. C’est aussi valable pour les objets verticaux. Ici les arbres sont surtout à droite et à gauche. L’idée est d’offrir une perspective.