Fujifilm a connu une période fructueuse avec de nombreuses sorties de nouveaux boîtiers photo entre 2022 et 2023, couvrant différents formats, de l’instantané au grand format en passant par les produits APS-C. Lors du Salon de la Photo 2023, Franck Bernard, Directeur de la division photo chez Fujifilm France, a présenté la stratégie et les ambitions de la marque.

Selon Franck Bernard, Fujifilm est dans une excellente position, car ils peuvent communiquer à la fois sur les appareils photo numériques, l’instantané, les équipements pour les photographes professionnels, l’impression et MyFujifilm. Le salon de la photo est donc un événement incontournable pour eux, où ils peuvent présenter au grand public l’ensemble de leurs produits dans la catégorie de l’image.

Bien que pas de nouveautés majeures ne soient annoncées, Fujifilm présentera au grand public pour la première fois des produits uniques tels que l’Instax Pal, les optiques tilt-shift pour GFX et surtout le moyen format GFX100 II. L’accueil du GFX100 II et de ses objectifs à décentrement a été très positif, et Fujifilm prévoit de voir les résultats de cette demande dans leurs résultats de fin d’année 2023.

Les ambitions de Fujifilm sont très fortes, avec une stratégie de prendre en tenaille les appareils plein format entre leurs moyen formats et leurs boîtiers APS-C. En plus du lancement du GFX100 II, Fujifilm a également lancé des modèles tels que le X-H2, le X-H2S, le X-S20 et le X-T5, ce qui montre leur dynamisme sur le marché.

En ce qui concerne les Jeux Olympiques, Fujifilm espère que leur autofocus répondra aux attentes des professionnels du sport. Ils cherchent également à conquérir le marché de l’animalier, qui était auparavant dominé par d’autres marques. Le GFX100 II est également très performant en vidéo, ce qui lui donne une connotation sportive et peut être utilisé dans des environnements comme les stades.

Franck Bernard reconnaît que la route est longue et qu’il faut « évangéliser » leurs clients potentiels. Cependant, il souligne que Fujifilm a réussi à relancer le moyen format en France et dans le monde entier, créant une demande pour ces gros capteurs qui sont une alternative au plein format. Fujifilm se concentre principalement sur les hybrides et est leader sur le marché français des hybrides (hors plein format) avec 26 % de parts de marché sur 12 mois glissants.

En ce qui concerne l’évolution du marché de la photo, Franck Bernard est optimiste. Bien que le marché ait chuté en termes de chiffre d’affaires et de production en quantité depuis l’abandon des compacts, il estime que la demande persiste et que les smartphones sont un catalyseur de cette demande. Les jeunes qui commencent avec un smartphone finissent souvent par passer à un vrai appareil photo pour obtenir une meilleure qualité.

Fujifilm continue d’innover avec des produits tels que l’Instax Pal, qui offre une expérience instantanée différente de leurs autres appareils. Ils espèrent recréer l’effet de surprise pour les utilisateurs et attendent de voir les résultats des ventes à Noël.

En ce qui concerne le marché de l’instantané, Fujifilm est leader avec l’Instax Mini 12, et l’Instax Mini Evo se classe troisième. Franck Bernard précise que l’Instax Mini Evo est en réalité un produit haut de gamme, mais se retrouve dans la même catégorie que des appareils conçus par des fabricants de jouets, ce qui fausse les résultats.

Fujifilm continue de se positionner sur le marché de la photo avec une stratégie ambitieuse. Ils cherchent à encercler le plein format en proposant des appareils moyen format et des boîtiers APS-C de haute qualité. Ils sont confiants dans leurs produits et croient que toute innovation sur le marché de la photo est bénéfique pour l’ensemble de l’industrie.

mentionslegales ph